REPRODUIRE

Prononciation : re-pro-dui-r'
Nature : v. a.

1Produire de nouveau.
Qu'est-il plus difficile de produire un homme ou un animal, que de le reproduire ? , PASC. , Pens. XXIV, 20, éd. HAVET.
Il y a, dit-il [saint Cyprien], dans l'Église catholique, une racine, une source, une force pour reproduire sans fin de nouveaux pasteurs , BOSSUET , 1re instr. past. 25
Les simples vers de terre qui reproduisent leurs queues , VOLT. , Physique, les Colimaçons, 3e lett.
Les arbres, les plantes, les polypes, où l'individu tout seul reproduit son semblable , BUFF. , Hist. anim. ch. X Absolument.
Quand l'univers sortit du chaos, les êtres intelligents durent se flatter que la sagesse suprême daignerait leur dévoiler le motif de leur existence ; mais elle renferma son secret dans son sein, et, adressant la parole aux causes secondes, elle ne prononça que ces deux mots : Détruisez, reproduisez , BARTHÉL. , Anach. ch. 28
Fig.
Cette injuste frayeur sans cesse reproduit L'image des malheurs que j'ai vus cette nuit , CORN. , Poly. II, 3
Il me suffit de juger des habitudes du cerveau par les habitudes de chaque sens : il faut se contenter de connaître que le même mécanisme, quel qu'il soit, donne, conserve et reproduit les idées , CONDIL. , Log. I, 9
2Présenter de nouveau, montrer de nouveau.
On ne devrait pas, dit-on, reproduire aujourd'hui ces histoires si honteuses pour la nature humaine ; et moi je dis qu'il en faut parler mille fois , VOLT. , Pol. et lég. Avis au public, Exemples du fanatisme.
Parce qu'ils n'observaient pas, ils reproduisaient continuellement les mêmes opinions sous de nouvelles formes , CONDILL. , Hist. anc III, 1
Qui reproduira les prodiges de mécanique d'Archimède au siége de Syracuse, ou qui démontrera que c'étaient des fables inventées par les Romains pour excuser aux yeux de Rome l'impuissance de leurs efforts ? , MARMONTEL , Oeuv. t. VI, p. 227
Ainsi, de mille objets en silence nourris, Mes vers coulent sans peine, et ma plume féconde Reproduit dans mes chants les merveilles du monde , DELILLE. , Parad. perdu, III
3Insérer dans un journal, une revue, tout ou partie d'un travail appartenant à un autre recueil. Imprimer un ouvrage en contrefaçon. 4Se reproduire, v. réfl. Se perpétuer par la génération.
Ces différences de couleur et de dimension dans la taille n'empêchent pas que le nègre et le blanc, le Lapon et le Patagon, le géant et le nain ne produisent ensemble des individus qui eux-mêmes peuvent se reproduire , BUFF. , Quadrup. t. I, p. 146
Puisqu'il faut que l'homme meure, il faut qu'il se reproduise, afin que l'espèce dure et que l'ordre du monde soit conservé , J. J. ROUSS. , Ém. IV
Les familles se reproduisent facilement, lorsque le gouvernement leur permet de vivre de leur travail , CONDIL. , Hist. anc. Lois, ch. 8 Fig.
Comment se conservera-t-elle [la langue française], si, au lieu de se reproduire à mesure qu'elle se dépouille, ce n'est plus qu'un vieux arbre, dont les rameaux séchés se brisent, et qui ne repousse jamais ? , MARMONTEL , Oeuv. t. X, p. 416
5Être produit, créé de nouveau.
Combien d'idées désagréables, qui se reproduisent malgré nous ! , BONNET , Ess. anal. âme, 18
Les mines s'épuisent, et les pêcheries ne s'épuisent pas ; l'or ne se reproduit pas, et l'animal ne cesse de se reproduire , RAYNAL , Hist. phil. XVII, 12
Ce grand système de la nature qui se reproduit de ses débris est mieux entendu, mieux suivi à la Chine que dans tous les autres pays du monde , RAYNAL , Hist. phil. I, 20
6Être produit, montré de nouveau. Les mêmes passions et les mêmes événements se reproduisent souvent dans l'histoire.
Les formes et les qualités du corps s'altèrent, se détruisent et se reproduisent sans cesse ; mais la matière dont ils sont composés subsiste toujours , BARTHÉL. , Anach. ch. 30
7Se remontrer dans le monde, fréquenter de nouveau la société, après s'en être retiré. Il commence à se reproduire dans le monde. XVIe s.
Elle [la prairie] reproduira par après des foins, si à cela la voulés reemploier, six fois plus qu'elle ne faisoit auparavant , O. DE SERRES , 72
Re..., et produire.