RELOUER

Prononciation : re-lou-é
Nature : v. a.

1Prendre ou donner de nouveau en location. Je lui avais loué ma maison pour trois ans, mais il tient à y rester, et je viens de la lui relouer à un prix différent. à l'expiration de mon bail, j'ai reloué l'appartement. 2Sous-louer.
On m'assurait que la Verron était la veuve d'un agioteur obscur et malaisé de la rue Quincampoix, qui louait, à la vérité, un corps de logis de 1050 livres, mais qui en relouait une partie , VOLT. , Polit. et lég. Déclarat. sur le procès Morangiès.
XVIe s.
Et ne pourront lesdits maistres relouer ou prendre à leur service lesdits compaignons qui seront louez auparavant à d'autres maistres pour un an , Ordonn. des tireurs et batteurs d'or et d'argent, 1586
Donner de nouvelles louanges.
L'abbé Legendre, qui a écrit jusqu'à quatre éloges de M. de Harlay.... qui l'a loué une première fois en français... qui l'a reloué une troisième fois en latin.... , STE-BEUVE , Nouveaux lundis, t. V, p. 159