REBATTRE

Prononciation : re-ba-tr'
Nature : v. a.

1Battre de nouveau. On bat cet enfant, et on le rebat sans cesse. Rebattez cet habit, il est encore plein de poussière. Fig.
Il doit y avoir à limer et rebattre avant de livrer mon ouvrage au public , P. L. COUR. , Lett. II, 4
Rebattre un matelas, en battre la laine après l'avoir ouvert, et le refaire. Rebattre un tonneau, en resserrer les douves. Repiquer les meules d'un moulin. Rebattre une place, y diriger de nouveau le feu du canon.
2Rebattre les cartes, les mêler une seconde fois. 3Parcourir de nouveau. La cavalerie rebattit la plaine. Terme de chasse. Rebattre ses voies, en parlant du chien, revenir sur ses pas. Rebattre ses voies, se dit aussi d'une bête chassée. Les chiens courants rebattent, quand ils prennent le contre-pied en criant, comme s'ils allaient dans le droit. 4Fig. et familièrement. Rebattre les oreilles, répéter inutilement et d'une manière ennuyeuse.
Il m'en a souvent rebattu les oreilles , HAMILT. , Gramm. 7 On dit dans le même sens : rebattre quelque chose.
Je suis persuadé qu'il y a inconvénient dans les grandes affaires à rebattre le passé, si ce n'est pour mémoire, et simplement autant qu'il peut avoir rapport à l'avenir , RETZ , Mém. t. III, liv. IV, p. 148, dans POUGENS
Hâte-toi, mon ami, tu n'as pas tant à vivre ; Je te rebats ce mot ; car il vaut tout un livre , LA FONT. , Fabl. VIII, 27
Faut-il vous le rebattre Aux oreilles cent fois, et crier comme quatre ? , MOL. , Tart. V, 3
Vous me rebattez deux ou trois fois que je commence toujours mes lettres par vous demander où vous êtes , SÉV. , à d'Hérigoyen, 14 juin 1687
Je me donnai tant de peine, qu'à force de lui rebattre la même chose, je parvins insensiblement à lui rendre mes leçons utiles , LESAGE , Estev. Gonz. 46
5Se rebattre, v. réfl. Se battre de nouveau. XVIe s.
Tant de feux, tant d'esclairs, tant de pluye et de vents, Rebatans à l'envi ma nacelle brisée , DESPORTES , Oeuv. chrest. XVIII, prière.
Depuis M. l'admiral fit jetter des gardes plus grosses de nuict aux passages, et rebattre les champs plus souvent , LANOUE , 665
L'obscurité de la nuict et la violence des vagues que la coste rompoit et rebatoit avec un grand bruit.... , AMYOT , Pyrrh. 32
Une dague mousse et ayant le trenchant rebattu , AMYOT , Artax. 14
Le chasteau pris, les assiegez reconnurent leur perte, le rebattirent de coups de canon.... , D'AUB. , Hist. I, 27
À un esprit si indocile [que le mien].... fault rebattre et resserrer, à bons coups de mail, ce vaisseau qui se desprend, se descoust.... , MONT. , IV, 205
Re..., et battre ; wallon, ribatt. REBATTRE. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
Qui la voie tenir sauroit Au lac, ki s'i poroit enbatre, Là le [la, une épée] poroit faire rebatre Et retremper et faire saine , Perceval le Gallois, V. 4848