RANG

Prononciation : ran ; le g se lie et prend le son du k : un ran-k élevé ; aller de ran-k en rang ; au pluriel, l's s
Nature : s. m.

1Disposition de choses ou de personnes sur une même ligne. Rang d'arbres. Rangs de dents.
Ces rois et ces princes anéantis, parmi lesquels à peine peut on la placer, tant les rangs y sont pressés , BOSSUET , Duch. d'Orl.
C'est un petit village ou plutôt un hameau, Bâti sur le penchant d'un long rang de collines , BOILEAU , Épître VI
Il est vrai qu'en supposant ces rangs de rames [dans les vaisseaux des anciens] perpendiculairement les uns sur les autres, il n'est pas aisé de comprendre comment se pouvait faire la manoeuvre , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. IV, p. 572, dans POUGENS
En dansant, un petit rang de perles s'est détaché de son habit ; je m'en suis emparé, sans que personne s'en soit aperçu , GENLIS , Mères riv. t. III, p. 150, dans POUGENS Au théâtre, loges de premier rang, de deuxième rang, premières loges, deuxièmes loges. Dans les galères, les rangs, les forçats qui les faisaient marcher. Le service des rangs sauva notre galère. Terme de manége. L'endroit du manége où les élèves se tiennent l'un à côté de l'autre, et d'où ils sortent pour travailler tour à tour. Rang d'écurie, nombre de chevaux attachés à un même râtelier. Grand rang, le rang le plus nombreux ou les plus beaux chevaux. Espèce de table que les typographes établissent sur des tréteaux pour y placer leurs casses. Terme de maçonnerie. Se dit des assises d'un mur en pierre ou en moellon. Terme de marine. Faux rang, vide dans l'arrimage.
2Suite de soldats placés les uns à côté des autres. Mettre en rang. Serrez les rangs. Ils avaient rompu les rangs.
Quand notre dictateur devant les rangs s'avance , CORN. , Hor. I, 4
Dans leurs rangs à ce lâche ils ont donné retraite ! , CORN. , ib. III, 6
Aussitôt qu'il eut porté de rang en rang l'ardeur dont il était animé , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Trois rangs, tirant à la fois et avançant ensuite rapidement, décident aujourd'hui du sort des batailles , VOLT. , Louis XIV, 18
Le premier rang de sa compagnie [du roi de Prusse, père de Frédéric II] était composé d'hommes dont le plus petit avait sept pieds de haut ; il les faisait acheter au bout de l'Europe et de l'Asie , VOLT. , Comm. oeuv. aut. Henr.
Et nous prenons nos rangs dans un morne silence , C. DELAV. , Paria, V, 6
Il [Napoléon, à Moscou, passant des revues] déclare que jusqu'alors c'est par erreur qu'on les a rangés [les bataillons] sur trois hommes de hauteur, que deux suffisent ; il ne forme donc plus son infanterie que sur deux rangs , SÉGUR , Hist. Nap. VIII, 11
On remarqua un bataillon qui, s'étant présenté de flanc aux batteries russes, perdit un rang entier de l'un de ses pelotons par un seul boulet ; vingt-deux hommes tombèrent par le même coup , ID. , ib. VI, 4 Entrer dans les rangs d'une armée, être admis, être incorporé dans une armée. On dit de même : j'ai combattu, j'ai servi dans vos rangs ; nous l'avons admis dans nos rangs ; il fut chassé des rangs de l'armée. Terme de tournoi et de combat de barrière. Se mettre sur les rangs, paraître sur les rangs, se présenter au combat, montrer qu'on est prêt à entrer en lice. Fig. Être sur les rangs, se mettre sur les rangs, être, se mettre parmi les prétendants à un emploi, à une charge, etc. Il s'est mis sur les rangs pour la députation.
Tant de concurrents Que la soif de régner avait mis sur les rangs , CORN. , Pulch. II, 1
Que veut-il, dira-t-on ; quelle fougue indiscrète Ramène sur les rangs encor ce vain athlète ? , BOILEAU , Épître X
Il crut qu'il méritait son attention, et s'était mis sur les rangs , HAMILT. , Gramm. 5
On dit de même : entrer sur les rangs.
Phébus même aurait peur s'il entrait sur les rangs , BOILEAU , Épître I
Être sur les rangs, paraître dans le monde avec crédit, faveur, autorité ; locution qui a vieilli.
Ah ! Dieu vous gard' la belle ville, Vous voici donques sur les rangs ? , ST-AMAND , Rome ridicule, stance 9
Rome fut saccagée, jusques à ce que Mucien et Marcellus vinrent sur les rangs , PERROT D'ABLANCOURT , Tacite, Hist. II, 42
3Place qui appartient, qui convient à une personne ou à une chose parmi plusieurs autres. Ils prirent séance chacun selon son rang. Rang d'ancienneté. Rang de taille. Remettre un livre à son rang.
L'homme ne sait à quel rang se mettre ; il est visiblement égaré, et tombé de son vrai lieu sans le pouvoir retrouver , PASC. , Pens. VIII, 12, éd. HAVET.
Il [Alexandre Sévère] avait une autre chapelle où l'on voyait l'image d'Achille et de quelques autres grands hommes ; mais Jésus-Christ était placé dans le premier rang , BOSSUET , Hist. M, 12
Dans le ciel les rangs ne seront marqués que par les vertus , MAINTENON , Lett. à Mme de la Viefville, 9 avr. 1713 Opiner, parler à son rang, opiner, parler selon la place qu'on occupe. Terme de marine. Se former par rang de vitesse, se dit d'une armée, d'une escadre, dont les vaisseaux se rangent le plus promptement possible sur les divers points d'une ligne de combat, quel que soit le poste ordinaire de chaque vaisseau. En termes d'étiquette, avoir rang avant, après, marcher devant. après.
Le même traitement fut assuré au duc d'Enghien, et la maison de France garda son rang sur celle d'Autriche, jusque dans Bruxelles , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Le patriarche de Russie fut dès lors sacré par les évêques russes, non par le patriarche ; il eut rang dans l'Église grecque après celui de Jérusalem , VOLT. , Russie, I, 2
4Fig. Il se dit des différentes classes de la société. La distinction des rangs. Tirer quelqu'un des derniers rangs.
Et dans les plus bas rangs les noms les plus abjects Ont voulu s'ennoblir par de si hauts projets , CORN. , Cinna, IV, 3
Il ne suffit pas qu'il y ait dans une monarchie des rangs intermédiaires, il faut encore un dépôt de lois , MONTESQ. , Esp. II, 4
5Particulièrement. Haute position dans la société. Élever quelqu'un au rang de sénateur. Des femmes d'un haut rang.
Je t'ai préféré même à ceux dont les parents Ont jadis dans mon camp tenu les premiers rangs , CORN. , Cinna, V, 1
Ne manquez pas, d'un haut ton, De les saluer par leur nom, De quelque rang qu'ils puissent être ; Cette familiarité Donne à quiconque en use un air de qualité , MOL. , Remerc. au roi.
Plus mon rang a d'éclat, plus l'affront est sanglant , MOL. , Psyché, Prologue.
Je suis seule.... je ne tiens aucune place ni aucun rang sur terre, que dans votre coeur.... et dans celui de mes amis.... mais vous, dans le rang que vous tenez.... , SÉV. , 606
Si son rang la distinguait, elle était encore plus distinguée par son mérite , BOSSUET , Duch. d'Orl.
C'est là [dans l'histoire] que les rois n'ont plus de rang que par leurs vertus , BOSSUET , ib.
Vous y verrez des saints qui ont tenu dans le monde les mêmes rangs que vous y tenez aujourd'hui , BOURDAL. , Avent, Sainteté, 302
Viens briller près de moi dans le rang qui t'est dû , RAC. , Esth. III, 7
Mettez au premier rang ceux qui ont une noblesse plus ancienne et plus éclatante , FÉN. , Tél. XI
J'étais jeune et superbe et nourri dans un rang Où l'on puisa toujours l'orgueil avec le sang , VOLT. , Oedipe, IV, 1
6Fig. Importance d'une personne.
Camille, qui ne tient que le second rang dans les trois premiers actes et y laisse le premier à Sabine, prend le premier en ces deux derniers , CORN. , Hor. examen. Il se dit aussi des choses.
Quoi que doive un monarque, et dût-il sa couronne, Il doit à ses sujets encor plus qu'à personne ; Il cesse de devoir quand la dette est d'un rang à ne point l'acquitter qu'aux dépens de leur sang , CORN. , Pomp. I, 1
Mettre une chose au rang des péchés oubliés, voy. PÉCHÉ, n° 1.
7Fig.
Place qu'une personne tient dans l'estime des hommes.... vous tenez encor même rang dans son âme , CORN. , D. Sanche, I, 3
Lui qui d'un honnête homme à la cour tient le rang , MOL. , Mis. V, 1
Donnez-moi la joie de voir que vous êtes persuadé que vous êtes au premier rang de tout ce qui m'est le plus cher au monde , SÉV. , à Arnauld d'Andilly, 11 déc. 1672
Chacun avait son rang dans les discours du prince , BOSSUET , Louis de Bourbon.
En vain aux conquérants L'erreur, parmi les rois, donne les premiers rangs , BOILEAU , Épître I
À peine en sa mémoire ai-je encor quelque rang , RAC. , Théb. II, 3
Et je ne puis gagner dans son perfide coeur, D'autre rang que celui de son persécuteur ! , RAC. , Andr. II, 5
De ce jour-là seulement il prend son rang d'homme de mérite , LA BRUY. , XII
Cette célèbre réponse par laquelle il [Annibal] donnait le premier rang entre les grands généraux à Alexandre, le second à Pyrrhus, le troisième à lui-même , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. VIII, p. 336, dans POUGENS
[Lamotte] prouva que, dans l'art d'écrire, on peut être encore quelque chose au second rang , VOLT. , Louis XIV, 32 Il se dit aussi des choses.
Vous savez comme tout cela [les affaires de Mme de Grignan] se trouve naturellement dans le premier rang de ce qui m'est cher et précieux , SÉV. , 13 nov. 1689
Je dis ce jour-là ces sottises que vous appelez jolies, et c'est tout ce qu'on peut faire pour les adoucir ; vous voulez tirer de ce rang le compliment que je fis à M. de Richelieu, je le veux bien , SÉV. , 26 janv. 1680
La pénitence autrefois tenait un grand rang dans l'Église ; je ne sais dans quel coin du monde elle s'est maintenant retirée , BOSSUET , Panég. St Bernard, 2
Dans quel rang mettez-vous ce livre [l'Esprit des lois] ? - Dans le rang des ouvrages de génie qui font désirer la perfection , VOLT. , Dial. XXIV, 1
Perdre son rang, déchoir de la place qu'on occupait dans l'estime publique.
À force de vieillir un auteur perd son rang , CORN. , Au roi, Sur son retour de Flandre
Mettre au même rang, en même rang, accorder la même estime.
Vous voyez qu'il [Jésus-Christ] met en même rang sa résurrection et sa mort , BOSSUET , Sermons, Vertu de la croix, 1
Mettre au rang de, mettre au nombre de.
Et l'on doit mettre au rang des plus cuisants malheurs La mort d'un ennemi qui coûte tant de pleurs , CORN. , Cinna, I, 1
Je mets la contrainte dans laquelle vous me mandez que vit cette pauvre femme à Rome [la princesse de Vaudemont] au rang des cruautés de l'inquisition , Mme DE GRIGNAN , à Coulanges, dans SÉV. t. X, p. 1691, éd. RÉGNIER
Vous qu'il a voulu mettre au rang de ses amis , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Mettons nos noms obscurs au rang des plus grands noms , VOLT. , Orphel. IV, 6
Se mettre au rang de, se mettre au nombre de.
Ce superbe croit s'élever au-dessus de tout et au-dessus de lui-même, quand il s'élève, ce lui semble, au dessus de la religion.... il se met au rang des gens désabusés , BOSSUET , Anne de Gonz.
Au rang, parmi.
Mais j'aimerais mieux être au rang des ignorants, Que de me voir savant comme certaines gens , MOL. , F. sav. IV, 3
Il y a tant de jours et de mystères avant que de toucher son argent, qu'on se trouve insensiblement dans le rang des pauvres , SÉV. , 12 février 1694
Silanus, sur qui Claude avait jeté les yeux, Et qui comptait Auguste au rang de ses aïeux , RAC. , Brit. I, 1
8Terme de marine. Il se dit du degré de force des grands bâtiments. Vaisseau du premier rang, vaisseau à trois ponts. Vaisseaux du second rang, vaisseaux qui n'ont que deux ponts, et qui portent de 80 à 100 canons. Vaisseaux du 3e rang, vaisseaux à deux ponts ne portant que 72 canons. On distingue aussi des frégates du 1er, du 2e, du 3e rang. Autrefois vaisseaux du second rang se disait, avec moins de précision, de vaisseaux d'une force inférieure.
Cette flotte était composée de douze grands vaisseaux de ligne, de plusieurs du second rang, de frégates et de galères , VOLT. , Russie, II, 15
9Terme de marine et de pêche. Rang d'avant, grande soute dans laquelle couche l'équipage, et où l'on serre les cordages. Terme de pêche. Grand rang, grande soute dans laquelle les pêcheurs de la Manche mettent le poisson qui ne peut pas tenir sur le pont. 10En rang d'oignon, voy. OIGNON, n° 5. XIe s.
Turpins de Reims en est levet del renc , Ch. de Rol. XI
XIIe s.
Quant [il] voit les rens [de guerriers] qui si pres sont venu , Roncisv. p. 60
Or il estoient tuit en rang Venu pour veoir la meslée , la Charrette, 2714
XIVe s.
Moult de gens, hommes et femmes, se puent [peuvent] deduire et voler de l'esprevier, et faire un grant renc à travers les champs, et voler chascun en droict soy , Modus, f° XCV, verso
XVe s.
Et avoit dit Philippe d'Artevelle et fait dire de rang en rang : " Si le comte vient sur nous, gardez-vous bien que nul ne lui fasse mal, " , FROISS. , II, II, 156
Et si ay esté sept années de renc en la guerre avec lui.... , COMM. , I, 4
La nostre [dame] a eu trois fils de rang et en quatre années , COMM. , VII, 3
Quand il fut saisy de sa lance, il eslongna Nero qui estoit desja à son ranc, attendant ; atant piquerent leurs coursiers l'ung contre l'autre , Perceforest, t. V, f° 29
Se vont entreferir des lances de tel ranc [roideur], que les tronsons en bondirent en l'air aussy dru comme mouches , ib. t. IV, f° 59
XVIe s.
Or ainsi que la nuit tendit ses larges voiles, Et qu'on voit dans le ciel les premieres estoiles Monstrer leur belle veue et de rang se lever , DESPORTES , Élégie, II, 5, Pyromance.
L'auctorité de ces tesmoignages n'a pas assez de reng pour nous tenir en bride , MONT. , I, 203
L'ardeur de jeunesse l'avoit poulsé sur les ennemis un peu avant son reng , MONT. , I, 224
Et aller par ci par là dans la maison se prendre garde si tout est à son rang , LA BOÉTIE , 178
Picard, ringue ; Berry, raing, le g ne se prononce pas ; provenç. renc, et rengua, s. f. ; anc. catal. renc ; all. et suéd. rang ; angl. rank ; kymri, rhenge ; breton, renk ; irl. ranc. Diez le dérive de l'anc. haut-all. hring, cercle, de sorte que rang serait étymologiquement une rangée circulaire. Scheler demande si on ne pourrait pas y voir une forme nasalisée et masculine (ou féminine, car il y a aussi range, rengua) du lat. rega, primitif inusité de regula, règle, ligne droite. RANG. 1Ajoutez :
Art. 2 : les voitures y seront placées soit en file, c'est-à-dire à la suite les unes des autres, soit en rang, c'est-à-dire roues contre roues , Ordon. de police, 29 déc. 1863