reussir

Prononciation : ré-u-sir
Nature : v. n.

1Être produit par, sortir de (ce qui est le sens propre).
Si M. Chapelain est le conseil du P. Lemoine, le P. Lemoine réussira un des grands personnages du temps , BALZ. , liv. XX, lett. 16
De tous les corps ensemble on ne saurait en faire réussir une petite pensée ; cela est impossible et d'un autre ordre , PASC. , Pens. XVII, I, édit. HAVET.
Il en réussira [du châtiment des mauvais anges] cette utilité, que ces esprits malfaisants, malgré la haine qu'ils ont contre nous, profiteront à notre salut , BOSSUET , 2e sermon, Démons, Préambule. Advenir.
Soyez, s'il vous plaît, madame, extrêmement satisfaite de ce que vous avez fait pour moi, sans vous soucier de ce qui en réussira, ni du fruit que me produiront vos lettres , VOIT. , Lett. 16
Il faut savoir ce qui réussira de cette conspiration , CORN. , 1er discours.
Voyons ce qui pourra de ceci réussir , MOL. , Tart. II, 4
2Avoir un succès bon ou mauvais. Il faut voir comment ce projet réussira.
Don Lope : Vous êtes notre juge, il faut vous adoucir. - Carlos : Vous y pourriez peut-être assez mal réussir , CORN. , D. Sanche, I, 4
Il me semble qu'en les joignant ensemble [la lecture d'Épictète et celle de Montaigne], elles ne pourraient réussir fort mal, parce que l'une s'oppose au mal de l'autre , PASC. , Entret. avec M. de Saci. Il a mal réussi, il n'a point eu de succès. On dit de même : cela lui a mal réussi, lui réussira mal.
3Particulièrement. Avoir un succès heureux.
Par vous-même en ce trouble il pense réussir , CORN. , Héracl. V, 2
Il faut maintenant m'éclaircir Si dans sa perfidie elle a su réussir , RAC. , Baj. IV, 4
Vous réussirez toujours quand vous aurez des louanges à donner , MAINTENON , Lett. au card. de Noailles, 19 juillet 1698
Vous ne réussirez point auprès de celles qui ne sont point mariées , HAMILT. , Gramm. 6
Si par ton artifice Tu ne peux réussir à t'en faire un complice , VOLT. , Catil. II, 4
Je me souviens que, dans la nouveauté de cette tragédie [Brutus], feu Bernard de Fontenelle et compagnie prièrent l'ami Thiriot de m'avertir sérieusement de ne plus faire de tragédies ; ils lui dirent que je ne réussirais jamais à ce métier-là , VOLT. , Lett. Damilaville, 23 mars 1763
Ce fut [Frédéric II] de tous les empereurs celui qui chercha le plus à établir l'empire en Italie, et qui y réussit le moins, ayant tout ce qu'il fallait pour y réussir , VOLT. , Ann. Emp. Frédéric II, 1251
On est assez sûr de réussir quand on parle aux passions des gens plus qu'à leur raison , VOLT. , Zaïre, Lett. Absolument. Avoir du succès dans le monde, dans un salon.
Elle a fort bien réussi à Versailles [à la cour] , SÉV. , 198
On lui dit mille fois.... qu'il fallait, pour y réussir [dans les cours], savoir selon les temps ou déguiser ses passions ou flatter celles des autres , FLÉCH. , Duc de Mont.
Le duc de Fronsac va épouser votre cousine ; jamais homme n'a mieux réussi à la cour , MAINTENON , Lett. au duc de Noailles, 12 janv. 1711
Il ne faut rien de moins dans les cours qu'une vraie et naïve impudence pour réussir , LA BRUY. , VIII
Ils étaient jeunes, bien faits ; ils avaient de l'esprit, et faisaient de la dépense ; dans quel pays du monde ne réussit-on pas avec de tels avantages ? , HAMILT. , Gramm. 4
Je vis que je réussissais, et cela me fit réussir davantage , J. J. ROUSS. , Conf. II
Le jeune Valancé n'a point réussi chez Mme de Martigues, on l'a trouvé froid et grave , Mme RICCOBONI , Oeuv. t. VI, p. 149, dans POUGENS
4En parlant des choses, avoir une heureuse issue.
Seigneur, ma diligence enfin a réussi , CORN. , Héracl. IV, 5
Quand je vois que toutes les entreprises sont inutiles contre sa personne, pendant que tout réussit d'une manière surprenante contre l'État , BOSSUET , Reine d'Angleterre.
Tout vous a réussi ; que Dieu voie et nous juge , RAC. , Ath. II, 7
Lucien dit qu'Alexandre, étonné d'abord de voir la divinité d'Éphestion réussir si bien, la crut enfin vraie lui-même, et se sut bon gré de n'être pas seulement dieu, mais d'avoir encore le pouvoir de faire des dieux , FONTEN. , Oracl. II, 11
On sait qu'au théâtre il faut peu de chose pour faire réussir ce qu'on méprise à la lecture , VOLT. , Vie de Molière.
5Venir bien, en parlant des arbres, des plantes. Les pommiers réussissent dans ce terrain. Les blés, les vignes ont bien réussi cette année, la récolte a été bonne. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir. 6V. a. Terme de peinture. Exécuter heureusement. Réussir un tableau, une figure. Rien ne réussit comme le succès. Au commencement du XVIIe siècle, on disputait pour savoir si réussir se conjuguait aussi avec l'auxiliaire être. C'est l'auxiliaire avoir qui l'a emporté. XVIe s.
Qu'est-il reusci de tout cela autre chose, sinon un embrasement de convoitises en general ? , LANOUE , 468
Les desseins que firent sur icelles [villes] ceux qui prirent la charge de s'en saisir reuscirent vains , LANOUE , 612
....Laquelle intention ne reuscit non plus que l'autre , LANOUE , 617
Il n'en pouvoit reussir que la totale ruine des sujets de Votre Majesté , D'AUB. , Hist. II, 263
Esperant que le tout reuscira à bien , CARL. , IV, 10
Cependant M. de Gonnor estoit aux escoutes de ce qui reussiroit de ce contraste , CARL. , VI, 35
J'ay usé, de propos deliberé, en ce lieu, de ce mot accort, qui est emprunté de l'italien, aussi bien que reussir ; mais le temps nous les a favorisés , PASQUIER , Lettres, t. I, p. 105
Ital. riuscire, de ri ou re, et uscire, sortir, qui correspond au vieux français issir, dérivant comme lui du latin exire (voy. ISSUE).