QUOTE

Prononciation : ko-t'
Nature : adj. f.

Usité seulement dans quote-part, la part que chacun doit payer ou recevoir dans la répartition d'une somme.
Les repas de Sparte, où les particuliers étaient obligés de fournir leur quote-part, faute de quoi ils n'étaient pas reçus dans les assemblées , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. IV, p. 481, dans POUGENS
Vous me mandez que le roi de Prusse vient d'envoyer sa noble quote-part pour la statue , VOLT. , Lett. d'Alemb. 28 déc. 1770
Tout en plaçant dans la conversation sa quote-part de phrases banales , CH. DE BERNARD , la Cinquantaine, § VII S. f. Quote, voy. COTE.
Combien de hasards encore avant que le laboureur puisse faire argent de son labeur, payer sa quote et vivre ! , P. L. COUR. , Gaz. du vill. n° 4
Toi, Pierre, combien as-tu payé cette année-ci ? Tant ; le voilà. Toi, Paul ; vous, Isaac et John, votre quote ? , P. L. COUR. , Pamphlet des pamphlets.
XIVe s.
Nous avons.... no quote partie à cascun lot de vin que on vendera.... , CAFFIAUX , Régence d'Aubert de Bavière, p. 83
XVIe s.
Venir à division legitime, avec touts les aultres hommes, de ce tas de maulx, et en prendre sa quote part , MONT. , IV, 85
Prov. cota, cotta ; espagn. cota, cuota ; du latin quotus, quel et lequel en ordre ou en nombre, venant de quot, combien, autant qu'il y en a, qui est de même radical que le relatif qui.