QUINTESSENCIER

Prononciation : kin-tè-ssan-si-é
Nature : v. a.

1Tirer la quintessence de quelque chose. 2Fig. Raffiner, subtiliser.
Ceux qu'ils accusaient de grossièreté repoussaient l'injure, en disant qu'avec tous leurs raffinements de délicatesse, ils avaient tellement quintessencié l'amour, qu'on ne savait plus ce que c'était qu'être aimé , FONTEN. , Poés. div. Oeuv. t. XI, p. 283, dans POUGENS
Ils [les éclectiques] avaient tellement quintessencié la théologie païenne que, prosternés aux pieds des idoles, on ne pouvait les convaincre d'idolâtrie , DIDER. , Opin. des anc. philos. Éclectisme.
XVIe s.
Quintessencer , COTGRAVE ,
Quintessence.