QUIDAM

Prononciation : ki-dan
Nature : s. m.

1Terme de palais et d'officialité. Il sert à désigner, dans les monitoires, dans les procès-verbaux, etc. les personnes dont on ignore ou dont on n'exprime point le nom.
Certaines quidanes lui auraient dit.... Dont tous lesdits quidams ou du moins peu s'en faut Ont obtenu déjà sentence par défaut , REGNARD , Joueur, III, 4
2Familièrement et par dénigrement, un homme dont on ignore le nom ou qu'on ne veut pas nommer ; en ce sens, le féminin n'est pas usité.
L'âne, se prélassant, marche seul devant eux ; Un quidam les rencontre, et dit : est-ce la mode Que baudet aille à l'aise, et meunier s'incommode ? , LA FONT. , Fabl. III, 1
Ils allaient de leur oeuf manger chacun sa part, Quand un quidam parut ; c'était maître renard , LA FONT. , ib. X, 1
Il était un quidam dont je tairai le nom , LA FONT. , Coupe.
Leur zèle serait tous les jours mal reconnu par certains quidams indiscrets , DANCOURT , la Femme d'intr. V, 2
L'obstination de fermer sa porte aux nouveaux visages, surtout aux quidams cajoleurs et pleureux, et aux arrogants mal-appris , J. J. ROUSS. , 2e dial.
XVe s.
En ce temps fut escript par ung quidem en la chambre de monseigneur de Guienne ce qui s'ensuit , Bibl. des ch. 4e série, t. I, p. 427
XVIe s.
Un quidam delibera de surprendre ma maison et moy , MONT. , IV, 226
Lat. quidam, un certain.