QUELQUE

Prononciation : kèl-ke ; d'après Chifflet, Gramm. p. 231, il était mieux de ne pas prononcer l'l
Nature : adj. indéfini

1Un ou plusieurs, entre un plus grand nombre.
Est-il échappé quelque indiscrétion à sa jeunesse ? , FLÉCH. , Lamoign.
Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes , RAC. , Phèdre, IV, 2
Vois s'il s'offre à tes yeux quelque grand de ma cour , RAC. , Esth. II, 4
Trouvez quelque autre chose qui vous satisfasse ? , RAC. , Lett. à Boil. 42
J'aimerais mieux m'aller cacher dans quelque île déserte, que de me charger de gouverner une république , FÉN. , Dial. de Dion et de Gélon. Elliptiquement. Quelque sot, c'est-à-dire je ne suis assez sot pour cela ; en remplissant l'ellipse : quelque sot le ferait, le dirait.
Tu te vas emporter d'un courroux sans égal. - Moi, monsieur ? quelque sot ! la colère fait mal , MOL. , l'Ét. II, 7
Orgon : Certes, je t'y guettais. - Dorine : Quelque sotte, ma foi ! , MOL. , Tart. II, 2
2Et quelques, s'ajoute après un nom de nombre pour indiquer que ce nombre est un peu dépassé. Nous étions à ce concert quarante et quelques. 3Un petit nombre, une petite quantité. Il en coûtera quelques écus.
Prenez de votre sort tous deux quelque pitié , CORN. , Héracl. I, 4
À quelque temps de là, la cigogne le prie , LA FONT. , Fabl. I, 18
Ils furent quelque temps saisis, muets, immobiles , FLÉCH. , Tur.
D'adorateurs zélés à peine un petit nombre Ose des premiers jours nous retracer quelque ombre , RAC. , Ath. I, 1
J'avais de quelque espoir une faible étincelle , VOLT. , Mérope, II, 2
Après l'accouchement on lave l'enfant avec quelque eau tiède , J. J. ROUSS. , Ém. I
4Quelque chose, voy. CHOSE, n° 9. Familièrement, cela dit quelque chose, cela parle à l'esprit, au coeur. Il y a quelque chose à faire, se dit pour exprimer la nécessité de quelque entreprise, de quelque innovation. On met de devant un adjectif. Quelque chose de bon. Autrefois la règle était différente ; Vaugelas admettait qu'on pouvait supprimer le de ; c'est ce qu'a fait Molière en ce vers : Je crains fort pour mon fait quelque chose approchant, Amph. II, 3. 5Quelque peu, c'est-à-dire un peu.
Un loup, quelque peu clerc, prouva par sa harangue Qu'il fallait dévouer ce maudit animal , LA FONT. , Fabl. VII, 1
6Adverbialement. Environ, à peu près.
Celle qui n'était point voilée paraissait avoir quelque trente-cinq ans , SCARR. , Rom. com. I, 13
À mesure qu'une compagnie grossit, elle a besoin de quelque plus grand nombre de statuts, pour éviter la confusion et le désordre , PELLISSON , Hist. de l'Acad. II
De l'autre côté se sont trouvés quatre-vingts docteurs séculiers, et quelque quarante religieux mendiants , PASC. , Prov. X
Il y en a eu quelque trente-six [vaisseaux] qui ont trouvé moyen d'entrer dans le port , RAC. , Lett. à M. Bonrepaux
Et quel âge avez-vous ? vous avez bon visage. - Hé ! quelque soixante ans , RAC. , Plaid. I, 7
Plutarque vivait quelque cent ans après Jésus-Christ, et il a fait un dialogue sur les oracles qui avaient cessé , FONTEN. , Oracles, II, 1
Mlle Bauval, actrice du temps de Corneille, de Racine et de Molière, me récita, il y a quelque soixante ans et plus, le commencement du rôle d'Émilie , VOLT. , Dict. phil. Chant.
Charles XII ajouta à ces bandits quelque mille Valaques , VOLT. , Charles XII, 4
Si un sauteur saute dix pas, tous ceux qui viendront après lui sauter quelque cinq ou six pas, fussent-ils dix mille, ne feront rien , P. L. COUR. , Lett. II, 207 Autrefois, en ce sens, quelque était adjectif, ce qui se comprend en considérant le substantif avec son nom de nombre comme un terme unique ; c'était d'ailleurs la forme ancienne (voy. l'historique).
Attendez, il y peut avoir quelques huit jours , CORN. , Clit. II, 2
Vous allez épouser quelques cent mille écus , DORAT , Feinte par amour, I, 5
7Quelque.... que, voy. QUELQUE QUE immédiatement ci-dessous. L'e final de quelque ne s'élide que devant un, une : quelqu'un, quelqu'une. XIIIe s.
Ou nuisent par detraccion, Ou par faulce accusacion, Ou par quiexque malaventures , la Rose, 5493
XVe s.
Se je dis huy aultre parole à vous n'a quelque aultre personne.... , Pathel
Quelques trois jours après , COMM. , I, 1
Il povoit bien avoir quelque six vingts hommes , COMM. , I, 6
XVIe s.
Pantagruel, quelque jour, se pourmenoyt vers les faulx-bourgs St-Marceau , RAB. , Pant. II, 15
Je l'attribue à quelque sienne devotion , MONT. , I, 17
Touts deux [Montaigne et La Boétie] hommes faicts, et luy plus de quelque année , MONT. , I, 213
Il envoya devant quelque [une certaine] bouteille empoisonnée , MONT. , I, 252
Il n'y a si grande maladie en laquelle il ne reste à un malade quelque espoir de salut , LANOUE , 21
Caton suada au senat de gaigner le menu populaire en luy faisant distribuer quelque bled , AMYOT , Cat. d'Ut. 3
Tu es quelque demon ou quelque ange des cieux , RONS. , 266
Tu penses estre quelque habile homme , H. EST. , Conformité, p. 19
Quel, et que ; picard, quite ; Berry, queuque ; norm. queuque, quèque ; bourguig. quieque ; provenç. qualque, calque ; espagn. cualque ; ital. qualche.