QUEL QUE

Prononciation : kèl-ke
Nature : adj.

1Avec le subjonctif, se dit quand on doute de quelle manière, de quelle espèce est la personne ou la chose dont il s'agit ; il ne s'emploie jamais que séparé de son substantif, à la différence de quelque.... que, qui se construit avec son substantif.
Newton, plus timide ou plus modeste, a commencé sa marche par s'appuyer sur les phénomènes pour remonter aux principes inconnus, résolu de les admettre, quels que les pût donner l'enchaînement des conséquences , FONTEN. , Newton.
Ils croyaient qu'un monarque unirait leurs desseins.... Et qu'enfin, quel qu'il soit, le Français veut un maître , VOLT. , Henr. VI
Les mortels, quels qu'ils soient, sont égaux devant elle [la loi] , VOLT. , Loi natur. 4e part.
Quels que soient les humains, il faut vivre avec eux , GRESSET , Sydn. II, 2 Dans cette construction, quel s'accorde toujours avec son substantif. De plus on remarquera qu'il est toujours séparé de son substantif ; dès qu'on le joint à un substantif ou à un adjectif, ce n'est plus quel qu'il faut dire, c'est quelque. On peut, dans certains cas particuliers, séparer quel de que.
Quel de ces deux partis que vous choisissiez , J. J. ROUSS. , Lett. au Pr. de Virtemberg, 10 nov. 1763
2Quel.... que au lieu de quelque.... que.
En quel lieu que ce soit je veux suivre tes pas , MOL. , Fâch. III, 4 C'est un archaïsme qui est aussi un provincialisme déjà condamné par Vaugelas. Pourtant l'ancienne manière de dire, qu'on trouvera dans l'historique, est seule correcte : En quel lieu que ce soit et non en quelque lieu que ce soit.... car il y a là manifestement un que de trop Quelque.... que est une corruption de quel.... que, qui est d'origine. C'est vers le XIVe siècle que cette faute commence à s'introduire.
XIe s.
Quel part qu'il aille, ne puet mie cheïr [tomber] , Ch. de R. CXLIX
XIIe s.
Je m'en vois [vais], dame ; à Dieu le creator [je] Commant vo cors [votre personne], en quel lieu que je soie , Couci, XXII
Quel qu'il seient, serjant sunt en la Deu maisun [les clers sont serviteurs en la maison de Dieu] , Th. le mart. 30
En mi se colent par Tamise, Ne lor nut [nuit] tant nord, est ne bise, Qu'en Danemarche n'arrivassent, Queu mer orrible qu'il trovassent , BENOIT , 27550
Et Deus garda David, quel part qu'il alast , Rois, p. 148
XIIIe s.
Très bien vous servirai, quel peine que j'en aie , Berte, LVIII
En quel onques liu que je soie , la Violette, p. 44
Car de chose, quel qu'ele soit, N'ert joianz.... , la Rose, 5579
Et toutes les autres paroles, Que qu'el soient, sages ou foles , ib. 10634
Et je ne sui que un seul hom, et vostre sui, quel que je soie , Chr. de Rains, 24
XVe s.
Si bouta sa teste hors d'une basse fenestre qui là estoit, et fit signe qu'il vouloit parler au quel que fust de l'ost , FROISS. , I, I, 242
Et que chacun suist [suivît] la banniere messire Douglas, quel part qu'il voulsist aller , ID. , I, I, 144
XVIe s.
Viande ne feust appourtée, quel que feust, en laquelle n'y eust abundance de farce magistrale , RAB. , Pant. IV, 51
Les evenemens, quels qu'ils soient, sont gouvernez par le conseil secret de Dieu , CALV. , Instit. 133
Jamais homme ne desira si ardemment chose quelle qu'elle soit, comme lui desiroit se trouver en bataille contre Hannibal , AMYOT , Marcel. 46
Par quel qu'il soit de ces deux chemins [de castration], le taureau souffre grandes douleurs , O. DE SERRES , 290
Que chacun, en quel lieu qu'il habite, quelle aage et quelle complexion qu'il ait, pense à eviter tels perils [les temps de peste] , O. DE SERRES , 945
Quel, et que. QUEL QUE. Ajoutez : - REM. On lit dans Régnier : Jeanne.... s'approche et me recherche D'amour ou d'amitié, duquel qu'il vous plaira, Sat. XI. Cela est correct, mais on pourrait dire aussi : lequel qu'il vous plaira. Je m'adresse à Pierre et à Paul, auquel ou lequel qu'il vous plaira.