QUATRE-VINGTS

Prononciation : ka-tre-vin ; l's se lie : ka-trevin-z hommes
Nature : adj. numéral

1Quatre fois vingt. On disait autrefois octante. 2Quatre-vingts s'écrit avec une s, toutes les fois qu'il précède le substantif. Quatre-vingts hommes. Quatre-vingts beaux hommes.
J'ai connu un homme qui commença à voyager à quatre-vingts ans, parce qu'il ne voulait pas savoir, disait-il, où il serait enterré , SAINT-FOIX , Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 284, dans POUGENS
On peut parier 540 contre 123, ou 4 2/21 contre 1, qu'une personne de quatre-vingts ans vivra un an de plus , BUFF. , Prob. de la vie, Oeuv. t. X, p. 449 L's se met aussi quand il est censé suivi d'un substantif. Nous sommes partis cent hommes, et nous sommes revenus quatre-vingts. Je les ai trouvés au nombre de quatre-vingts.
3Quatre-vingt s'écrit sans s, quand il s'agit de la date des années. L'an mil sept cent quatre-vingt. Il s'écrit encore sans s, quand il précède un autre nom de nombre auquel il est joint.
Quoi donc ! quatre-vingt-trois ans passés au milieu des prospérités, quand il n'en faudrait retrancher ni l'enfance où l'homme ne se connaît pas, ni les maladies où l'on ne vit point.... , BOSSUET , le Tellier.
Pourquoi ne vais-je point avec elle [Mme Denis, qui allait consulter Tronchin] ? c'est que j'ai quatre-vingt-deux ans, quatre-vingts maisons à finir, et quatre-vingts sottises à faire , VOLT. , Lett. d'Argental, 27 août 1776
Il s'écrit enfin sans s dans les locutions où quatre-vingt peut être remplacé par quatre-vingtième. La page quatre-vingt.
4Quatre-vingt-neuf, la première année de la révolution française. Les principes de quatre-vingt-neuf.
Je croyais qu'on allait faire Du grand et du neuf, Même étendre un peu la sphère De quatre-vingt-neuf ; Mais point ! on rebadigeonne Un trône noirci , BÉRANG. , Restaurat. de la chanson.
5Quatre-vingt-dix, quatre-vingt-onze, etc. quatre fois vingt et dix et onze, etc. de plus.
On peut parier 2 contre 3 qu'une personne de quatre-vingt-dix-neuf ans ne vivra pas un an de plus, c'est-à-dire en tout cent ans révolus , BUFF. , Prob. de la vie, Oeuv. t. X, p. 482 Quatre-vingt-treize, l'année où la violence de la révolution fut au plus haut point.
Sombre quatre-vingt-treize, épouvantable année, De lauriers et de sang grande ombre couronnée , A. BARBIER , ïambes, Quatre-vingt-treize.
Autrefois on disait : nonante, nonante et un, nonante-deux, etc.
6S. m. Quatre-vingts, sorte de chien, voy. ISSOIS. L'habitude de compter par vingt (six-vingts, sept-vingts) a fait traiter vingt comme cent, et mettre une s quand il est multiplié par un autre nombre. Cela se conçoit. Mais la suppression de l's dans certains cas n'est qu'une abréviation orthographique et n'a rien de syntaxique. XIIIe s.
Le saint roy fut à Corbeil à une Penthecouste, là où il ot quatrevins chevaliers , JOINV. , 195
Quatre, et vingt. QUATRE-VINGTS. Ajoutez : 7Nom d'un papillon de nuit, portant sur ses ailes supérieures le chiffre 80, noctua octogesima.