QUATORZE

Prononciation : ka-tor-z'
Nature : adj. numéral

1Dix et quatre.
Avecque quatorze ans écrits sur le visage, Il vous ferait beau voir prendre un air sérieux ; Ne renversez point l'ordre établi par l'usage ; Hé que peut-on faire de mieux Que de folâtrer à votre âge ? , DESHOULIÈRES , Lett. à Mme Dusse, t. II, p. 76
Voici la recherche curieuse qui fut faite sur le nombre quatorze par rapport à Henri IV : il naquit quatorze siècles, quatorze décades et quatorze ans après la nativité de Jésus-Christ ; il vint au monde le quatorze de décembre, et mourut le quatorze de mai ; il a vécu quatre fois quatorze ans, quatorze jours, quatorze semaines, et il y a quatorze lettres en son nom, Henri de Bourbon , SAINT-FOIX , Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 404, dans POUGENS
On prétend qu'il [Mélanchthon] changea quatorze fois de sentiment sur le péché originel et sur la prédestination , VOLT. , Mél. litt. Lett.
au prince de ***, VI., On peut parier 11 299 contre 85, ou 132 7/8 contre 1, qu'un enfant de quatorze ans vivra un an de plus , BUFF. , Prob. de la vie, Oeuv. t. X, p. 295 Chercher midi à quatorze heures, chercher des difficultés où il n'y en a pas.
Notre petit maître est un chercheur de midi à quatorze heures ; il a toujours le nez fourré partout , LA FONT. , Coupe enchant. sc. 1
Cette purgation des capucins où il n'y a point de séné me paraît comme un verre de limonade.... c'est un remède pour ôter le superflu qui ne va point chercher midi à quatorze heures , SÉV. , 562
La moralité s'en présente bien plus vite et plus agréablement, on ne va point chercher midi à quatorze heures , SÉV. , 353
Vous qui vivez en ces demeures, êtes-vous bien ? tenez-vous-y, Et n'allez pas chercher midi à quatorze heures , VOLT. , Inscript. pour un cadran solaire
Faire en quatorze jours quinze lieues, marcher, voyager lentement, et fig. faire peu de besogne chaque jour.
2Quatorzième. Louis Quatorze. Livre, chapitre quatorze. On écrit ordinairement Louis XIV, Clément XIV. Rente au denier quatorze, rente du quatorzième du capital. 3S. m Quatorze multiplié par deux donne vingt-huit. On dit de même : le nombre quatorze, le numéro quatorze. 4Le quatorzième jour d'une période. Le quatorze du mois, de la lune.
Il y a vingt-trois jours que j'en suis malade ; depuis le quatorze, je suis sans fièvre et sans douleurs , SÉV. , 3 févr. 1676 Renvoyer de sept en quatorze, ajourner indéfiniment. Dans la doctrine des crises, le quatorze de la fièvre était regardé comme un jour décisif en bien ou en mal.
Il [un certain jour] est le quatorze de Mme de Coulanges : les médecins n'en répondent point encore , SÉV. , 316
5Terme du jeu de piquet. Quatre cartes égales, quatre as, quatre rois, quatre dames, quatre valets, quatre dix, ainsi appelées parce que le joueur qui les a compte quatorze, si l'adversaire n'a pas un quatorze supérieur au sien. Quatorze d'as, de rois, de dix.
Sans cesse au jeu, dont il fait son étude, Attendant son destin d'un quatorze ou d'un sept , BOILEAU , Sat. IV Fig. et familièrement. Avoir quinte et quatorze, avoir dans une affaire tous les avantages.
Chercher midi à quatorze heures a pour origine l'usage, encore en vigueur dans plusieurs villes de l'Italie, de compter les heures de 1 à 24, à partir du coucher du soleil. D'après cette notation, midi peut se trouver à 16 heures, à 17, à 18 et 20 ; mais il ne peut jamais se trouver à 14. Le vrai sens de cette locution est donc : chercher une chose impossible. XIe s.
Par serment nommé, ço est à savoir quatorze homes leals par nom , Lois de Guill. 16
XIIe s.
Quatorze rois i ot à heure de souper , Sax. XII
XIIIe s.
De deux mille Turs que il y mena, il ne l'en demoura que quatorze vint, quant il se parti du champ , JOINV. , 271
Bourguig. quetorze ; provenç. quatorze ; catal. catorse ; espagn. catorce ; ital. quattordici ; du latin quatuórdecim, de quatuor, quatre, et decem, dix.