QUANQUAM

Prononciation : kouan-kouam'
Nature : s. m.

Ancien terme de collége. Harangue latine que prononçait un écolier à l'ouverture de certaines thèses de philosophie ou de théologie. Lat. quamquam, quoique ; parce que ces harangues commençaient d'ordinaire par ce mot latin. QUANQUAM. Ajoutez : - REM. D'Alembert écrivait quanquan (il prononçait probablement kankan) : Le long quanquan que je viens de faire à l'Académie pour la réception de l'ex-jésuite Millot, D'ALEMB. Lett. à Volt. 24 janv. 1778.