PERMUTATION

Prononciation : pèr-mu-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Changement de l'un pour l'autre.
Il ne se fait dans ce cas, comme dans les mouvements contraires, qu'une permutation réciproque des mouvements, à cause de l'égalité des masses , MALEBR. , Rech. vér. Lois des mouv. part. 2
2Terme de mathématique. Transposition de choses, par rapport aux divers arrangements dont elles sont susceptibles.
La théorie générale des permutations , POINSOT , Instit. Mém. scienc. 1813, 1814, 1815, p. 381
3Terme de grammaire. Changement d'une lettre en une autre. 4Échange d'un emploi contre un autre.
De là les simonies palliées et déguisées, les permutations plus sordides encore que la simonie même , BOURDAL. , Sévérité évang. 2e avent, p. 435
XVIe s.
Je pense qu'il ne fut jamais fait chose plus cruelle que ceste permutation-là [Octava et Antoine donnant une tête pour une autre] ; car en eschangeant ainsi meurtre pour meurtre.... , AMYOT , Anton. 23
Provenç. permutatio ; espag. permutacion ; ital. permutazione ; du lat. permutationem, de permutare, permuter. PERMUTATION. Ajoutez : - REM. La permutation, en termes de mathématique, exprime les arrangements différents que l'on peut former avec un certain nombre d'objets, chacun des groupes renfermant tous les objets donnés. Les permutations de sept lettres a b c d e f g sont les arrangements de ces lettres sept à sept : elles sont au nombre de cinq mille quarante. Pour la synonymie entre arrangement et permutation en algèbre, voy. ARRANGEMENT au Supplément.