PERDABLE

Prononciation : pèr-da-bl'
Nature : adj.

Qui peut être perdu. Ce procès n'est pas perdable. XVe s.
.... l'avoir acquesté [le bien qu'on a acquis] Par cas soudain est à un coup perdable , E. DESCH. , Poésies mss. f° 105
XVIe s.
Je me compose à la perdre sans regret [la vie], mais comme perdable de sa condition, non comme moleste et importune , MONT. , IV, 301