PERCEPTIBLE

Prononciation : pèr-sè-pti-bl'
Nature : adj.

1Qui peut être perçu par un percepteur.
Et non pour les autres droits, même pour les octrois à nous appartenants, quoique perceptibles sur le détail , Déclar. du roi, 4 mai 1688 Percevable est plus usité.
2Fig. Qui peut être saisi par les sens.
Elles [les substances] seraient donc corruptibles, palpables, perceptibles , G. NAUDÉ , Apologie, p. 324
[Le vieux de la montagne].... leur faisait donner du paradis Un avant-goût à leur sens perceptible , LA FONT. , Fér.
Notre corps, qui tantôt n'était pas perceptible dans l'univers , PASC. , Pens. I, 1, éd. HAVET. Il se dit aussi de ce qui peut être aperçu par l'esprit.
Quand dévot vers le ciel j'ose lever les yeux, Mon coeur ravi s'émeut, et confus s'émerveille : Comment, dis-je à part moi, cette oeuvre nonpareille Est-elle perceptible à l'esprit curieux ? , RÉGNIER , Sonnets rel. II
XVIe s.
Un desir d'honneur sensible et perceptible , CHARRON , Sagesse, I, 38
Lat. perceptibilis (QUICHERAT, Addenda), de perceptum, supin de percipere, percevoir (voy. PERCEVOIR).