PENDELOQUE

Prononciation : pan-de-lo-k'
Nature : s. f.

1Lambeau d'un vêtement déchiré. 2Petite pièce de cristal taillée en poire, qui sert d'ornement à un lustre, ou à d'autres ouvrages.
Le plafond parsemé de guirlandes élégantes et de pendeloques de cristal , GENLIS , Veillées du château t. II, p. 18, dans POUGENS Par extension.
Des chenilles.... qui se construisent des nids qu'on pourrait nommer en pendeloques , BONNET , Observ. 7e, insectes.
3Nom donné aux pierreries qui pendent aux boucles d'oreilles.
Des rubans noirs à sa tête [de Mme de Montespan], des perles de la maréchale de l'Hospital embellies de boucles et de pendeloques de diamants de la dernière beauté , SÉV. , 29 juillet 1676
Lekain-Ninias [dans la Sémiramis de Voltaire] pousse du pied vers la coulisse une pendeloque de diamants qui s'était détachée de l'oreille d'une actrice , DIDEROT , Mém. t. IV, p. 44, dans POUGENS
Il me sembla [en songe] qu'à mes oreilles se suspendaient simultanément, pendeloques étranges, deux anges, l'un blanc, l'autre noir , CH. DE BERNARD , Acte de vertu, § VIII
XVIe s.
Pendiloches , COTGRAVE ,
Pendre, et loque ; picard, penderlokes, penderlottes.