PENAILLE

Prononciation : pe-nâ-ll', ll mouillées
Nature : s. f.

Terme de mépris désignant surtout les moines.
La penaille, ensemble enfermée, Fut en peu d'heures consumée , LA FONT. , Cordel.
Anc. franç. pene ou pane, harde, étoffe, avec la désinence péjorative aille ; picard, penée, lambeau ; penos, linge dont les campagnards s'entourent les pieds en été.