PELOTAGE

Prononciation : pe-lo-ta-j'
Nature : s. m.

1Action de mettre les écheveaux en pelotes. 2Nom qu'on donne à la troisième sorte des laines de vigogne, par la seule raison qu'elles viennent d'Espagne en pelotes. 3Poil de chevreau qu'on tire d'Orient. 4Au jeu de paume et au billard, action de jouer négligemment, sans s'astreindre aux règles. Fig. Action de peloter, de s'amuser à quelque chose de peu sérieux.
La prise de Barcelone fut un nouvel aiguillon qui rendit effectif et sérieux à Riswick ce qui jusqu'alors n'avait été qu'un indécent pelotage , SAINT-SIMON , 49, 78
Peloter.