PELAGE

Prononciation : pe-la-j'
Nature : s. m.

La couleur principale du poil des chevaux, des cerfs, etc.
Le climat n'influe pas moins sur le plumage des oiseaux que sur le pelage des quadrupèdes , BUFF. , Oiseaux, t. IV, p. 54
XVIe s.
.... Et dit : voy tu, rousseau, Tu prens gloire au pelage D'une vache ou d'un veau , ST-GEL. , 40
Prov. pelagge ; espag. pelage ; d'un bas-latin, fictif pilaticum. de pilus, poil (voy. POIL). Action de peler les peaux. Peler. 2. PELAGE. Ajoutez : 2Action d'enlever la couche superficielle du sol.
Il faudrait lui donner [au pare-feu] une largeur de beaucoup supérieure à celle des routes et y pratiquer le pelage du sol à sable nu,... un pelage annuel serait insuffisant , Enquête sur les incendies des Landes, p. 28
Un pelage semestriel , ib. p. 171.