PEINTUREUR

Prononciation : pin-tu-reur
Nature : s. m.

1Celui qui peinture. Ouvrier qui met en couleur les bois, les fers, les murs, etc. 2Mauvais peintre, barbouilleur. XIIIe s.
Nus seliers ne nul painturiers ne doit rien de chose qu'il vende ne achate apartenant à son mestier , Liv. des mét. 214