PECQUE

Prononciation : pè-k'
Nature : s. f.

Terme d'injure. Femme sotte et impertinente qui fait l'entendue.
A-t-on jamais vu, dites-moi, deux pecques provinciales faire plus les renchéries que celles-là ? , MOL. , Préc. 1
Il épousa une pecque provinciale , HAMILT. , Gramm. 11 Il s'est dit autrefois au masculin. Un pec de cheval. Un pec d'homme qui me fait enrager.
Provenç. pec ; cat. pech ; du lat. pecus, bête ; sanscr. paçu ; goth. faihu. La racine de pecus est le radical paç, en zend, lier.