PECCADILLE

Prononciation : pè-kka-di-ll', ll mouillées, et non pè-kka-di-ye
Nature : s. f.

Faute légère.
Sa peccadille [de l'âne qui avait mangé un peu d'herbe] fut jugée un cas pendable , LA FONT. , Fabl. VII, 1
Parmi des peuples où la moindre peccadille envers la religion est souvent un crime irrémissible , BOURSAULT , Lett. nouv. t. II, p. 67, dans POUGENS
Ce n'est ni un péché ni une peccadille d'être gai , CARACCIOLI , Lett. récréat. et mor. t. II, p. 40, dans POUGENS
XVIe s.
Vous sçavez, dit le Poitevin, qu'il y a force gens entachés de ce peccadillo , D'AUB. , Conf. I, 2
Il lui jura qu'elle ne pechoit point de l'aimer, et que l'eau benite pouvoit effacer un tel peccatile , MARG. , Nouv. LXXII
Ital. peccadiglio, diminutif de peccato, faute (voy. PÉCHER).