PAVEMENT

Prononciation : pa-ve-man
Nature : s. m.

1Action de paver. Le pavement d'une cour. Matériaux qu'on emploie pour cet effet.
La place occupée autrefois par le piédestal est marquée par un pavement de tuf qui tranche sur les dalles de marbre dont est formé le sol du temple.... ce pavement, de forme rectangulaire.... , RONCHAUD , Phidias, p. 100
2Genre de pavage intérieur, orné avec luxe, avec goût. Un pavement en mosaïque. XIIe s.
De Jesu Crist il seient, fait il, trestuit maldit. Dunc a geté à val, quant il out cel mot dit, Desur le pavement la candeille en defit , Th. le mart. 132
XIIIe s.
Adonc se mist la bone fame à nuz genoux et à nuz coutes ; Le pavement moille de goutes Qui des iez [yeux] li chiéent [tombent] aval , RUTEB. , Il, 114
XVe s.
Et là sur le pavement [dans l'intérieur de la ville] eut mains chevaliers et escuyers morts et blessés.... , FROISS. , I, I, 218
Provenç. pavamen ; du lat. pavimentum (voy. PAVER). PAVEMENT. - HIST. Ajoutez : XVIe s.
Quant est du pavement [d'une église].... c'est bien la chose autant plaisante à regarder qu'il est possible de voir, pour estre le tout d'une joyeuse et singuliere imagerie... , PARADIN , Chron. de Savoie, p. 367