PAUMIER

Prononciation : pô-mié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pô-mié-z habiles
Nature : s. m.

Maître d'un jeu de paume.
Je n'entends pas.... qu'on charge sa petite main [d'un enfant] d'une raquette de paumier , J. J. ROUSS. , Ém. II Au féminin, paumière se disait d'une femme qui tenait un jeu de paume.
Au bout de quatre jours, je remplis de deuil le tripot : la paumière alla où j'envoyais tous mes malades, et ses parents s'emparèrent de son bien , LE SAGE , Gil Blas, II, 5
Paumier raquettier, artisan qui fait des raquettes de paume.
Paume 2, et la terminaison ier, qui indique métier, travail habituel. Voy. MÉRIDIEN 1, n° 5. Nom qu'on donnait dans le moyen âge aux pèlerins. Lat. palma, palme, à cause que les pèlerins portaient d'ordinaire une palme de la terre sainte.