PATTE-PELU, UE

Prononciation : pa-te-pe-lu, lue
Nature : s. m. et f.

1Homme, femme dont la patte, la manière d'agir est douce et flatteuse et qui s'en sert pour arriver à ses fins.
[Le chat et le renard] Deux francs patte-pelus qui, des frais du voyage, Croquant mainte volaille, escroquant maints fromages, S'indemnisaient à qui mieux mieux , LAFONT. , Fabl. IX, 14
2Au fém. Patte-pelue, calandre, espèce d'insecte. XVIe s.
Cafards, cagots, pates pelues, porteurs de rogatons, chattemites , RAB. , Pant. IV, Anc. prol.
Patte, et pelu, pour poilu ; ainsi dit parce qu'une patte poilue est douce au toucher.