PATRIARCHE

Prononciation : pa-tri-ar-ch'
Nature : s. m.

1Nom donné par les auteurs sacrés aux premiers chefs de famille qui ont vécu soit avant, soit après le déluge, qui ont précédé Moïse, et dont la vie fut fort longue.
Autant qu'un patriarche il vous faudrait vieillir , LA FONT. , Fabl. XI, 8
Dieu l'appela [Abraham] dans la terre de Chanaan, où il voulait établir son culte et les enfants de ce patriarche, qu'il avait résolu de multiplier comme les étoiles du ciel et comme le sable de la mer , BOSSUET , Hist. I, 3
La richesse des patriarches consistait principalement en bestiaux , FLEURY , Moeurs des Israél. tit. 3, 1re part. Fig. Ce vieillard a l'air d'un patriarche, il a une figure vénérable. C'est un patriarche, se dit d'un vieillard qui vit au milieu d'une famille nombreuse.
M. de la Rochefoucault ne sait encore rien : il sera sensiblement touché ; car il est patriarche, et connaît quasi aussi bien que moi la tendresse maternelle , SÉV. , 145
Il mène une vie de patriarche, il vit comme un patriarche.
2Titre qui se donnait autrefois aux évêques des premiers siéges épiscopaux.
On crée deux nouveaux patriarches, celui de Jérusalem, dans le quinzième concile général, qui est le second de Constantinople en 553, et celui de Constantinople, qui prétendit le second rang , DUMARS. , Lib. égl. gall. part. II, max. 14 On donne encore ce titre à quelques évêques. Le patriarche de Lisbonne. Le patriarche d'Aquilée.
3Chef de l'Église grecque et de quelques autres communions séparées de l'Église romaine.
On disait que le cardinal de Richelieu, dans le dessein de se faire patriarche en France, avait fait faire par M. Dupuy les Libertés de l'Eglise gallicane , RAC. , Fragm. hist.
Un Grec fut premier métropolitain de Russie ou patriarche , VOLT. , Hist. de Russie, I, 2 Fig.
Si Tertullien parlait bien quand il assurait des philosophes en général qu'ils étaient les patriarches des hérétiques , LA MOTHE LE VAYER , Vertu des païens, II, Aristote.
Charost me lâcha, avec un air de mépris pour M. de la Trappe, que c'était mon patriarche devant qui tout autre n'était rien , SAINT-SIMON , 56, 194
Je crois vous avoir mandé.... que ce M. Abauzit est le patriarche des ariens de Genève , VOLT. , Lett. d'Alemb. 12 oct. 1764
Coraï, heureux et tranquille à la tête des hellénistes, patriarche de la Grèce savante , P. L. COUR. , Lett. à l'Acad. des inscr.
4Nom donné aux premiers fondateurs des ordres religieux, tels que saint Basile, saint Benoît, etc. On a aussi donné ce titre à des abbés. XIe s.
Le patriarche [il] ocit devant les fonz , Ch. de Rol. CXVII
XIIIe s.
Et avint que li baron de la tere.... pourcacierent au patriarche de Jherusalem qu'il ostast le roiaume fors de sa main , Chr. de Rains, p. 18
Et li patriarche le doit coroner, se il y a patriarche ou roiaume quant le roi se fait coroner , Ass. de J. I, 29
XVIe s.
L'evesque de Rome est nommé le premier entre les patriarches , CALV. , Instit. 897
Du grec, race, pays, qui vient du grec, père, et, commander (voy. ARCHONTE).