PAT

Prononciation : pat'
Nature : s. m. invariable.

Terme d'échecs. Coup où l'un des joueurs, n'ayant plus que son roi qu'il puisse jouer, et ne l'ayant pas en échec, ne peut le jouer sans le mettre en prise ; cette position témoigne chez l'adversaire une si grande maladresse qu'on le regarde comme ayant perdu la partie. Terme de fauconnerie. Aliment que l'on donne aux oiseaux. On trouve aussi écrit past, mais prononcé pâ.
Il faut alors le rappeler promptement en lui jetant son past , BUFF. , Ois. t. I, p. 132
Terme de vénerie. Mélange de farine et de son que l'on détrempe dans des lavures pour nourrir les chiens.
XIIIe s.
Por son abuvrement et por son past , Liv. des mét. 356
XVIe s.
La coustume de laver les mains avant le past , RAB. , Pant. v, 23
Lat. pastus, repas, de pastum, supin de pascere, nourrir, paître.