PASSEREAU

Prononciation : pa-se-rô
Nature : s. m.

Moineau.
Il ordonnera à celui qui doit être purifié, d'offrir pour soi deux passereaux vivants dont il est permis de manger , SACI , Bible, Lévit. XIV, 4 S. m. pl. Second ordre de la classe des oiseaux, renfermant un grand nombre de genres qui ont entre eux peu d'analogie ; ce qui a fait diviser cet ordre en cinq familles qui pourraient former des ordres particuliers.
XVIe s.
Las ! Il est mort, pleurez le, damoiselles, Le passereau de la jeune Maupas , MAROT , III, 33
Passereaux et moineaux sont de faux oiseaux , COTGRAVE ,
Lat. fictif, passerellus, diminutif de passer, moineau, qui se rattache au sanscrit paksha, aile, et signifie originairement oiseau en général. Le simple se trouve dans les patois : Berry, passe, prase, s. f. ; il se trouve aussi dans l'ancienne langue : Certes la passe trueva à soi meson, Psautier, f° 102. Le XVIe siècle a dit souvent, au féminin, passerelle.