PASSEMENTER

Prononciation : pâ-se-man-té
Nature : v. a.

Chamarrer de passements. XVIe s.
Un houbelon rampant à bras longs et retors, De ce creux gobelet passemente les bors, Et court en se pliant à l'entour de l'ouvrage , RONS. , 719
Passement.