PASSE-ROSE

Prononciation : pâ-se-rô-z'
Nature : s. f.

Nom vulgaire de l'althaea alcea, malvacées, ou rose trémière. Passerose parisienne, sorte de plante caryophyllée, agrostemma coronaria, L. XIVe s.
Fleurs vermeilles qui croissent es sblefs, que l'en appelle perceau, ou neelle, ou passe rose [agrostemma githago, L.] , Ménagier, II, 5
XVIe s.
Le tige de la passe-roze s'esleve jusqu'à dix ou douze pieds et davantage ; sa fleur est assez grande, de la figure d'une cloche, faite à pans, de couleur rouge-pasle ; il y a aussi des passe-rozes jaunes et blanches plus espesses que les rozes mesmes , O. DE SERRES , 575
Passer, rose : ce qui passe les roses.