PASSAGER

Prononciation : pâ-sa-jé. Le g prend un e devant a et o : passageant

1V. a. Passager un cheval, le faire marcher de côté, soit au pas soit au trot, de manière que ses hanches tracent un chemin parallèle à celui que tracent ses épaules. 2V. n. Il se dit du cheval qui exécute cette action. Ce cheval passage bien. On dit aussi passéger. XVIe s.
Aucune fois en accoustrement d'homme Je passageoy pompeusement par Romme, Sur un cheval de mesme enharnaché , DU BELLAY , VII, 64, recto.
Passager et varier la voix , COTGRAVE ,
Passage.