PASSACAILLE

Prononciation : pa-sa-kâ-ll', ll mouillées
Nature : s. f.

1Ancien terme de musique. Espèce de chaconne d'un mouvement plus lent que la chaconne ordinaire.
Allons, ma reine, la passacaille d'Armide ; chorus, vous autres , DANCOURT , Renaud et Armide, SC. 21
2Ancienne danse qu'on exécutait sur l'air d'une passacaille.
Mlle Sallé.... avait eu l'adresse de placer une action épisodique fort injurieuse dans la passacaille de l'Europe galante , CAHUSAC , Danse anc. et mod. III, 4, 11
3Espèce de ruban ou de ceinture dont on se servait pour soutenir le manchon. 4Terme de jeu. Faire la passacaille, couper avec une carte inférieure, dans l'espoir que le joueur suivant n'aura pas une carte plus forte. Espagn. pasacalle, de pasar, passer, calle, rue ; à cause que les Espagnols jouaient souvent dans les rues l'air de la passacaille.