PARVENU, UE

Prononciation : par-ve-nu, nue
Nature : part. passé

1Parvenu au haut de la colline. Parvenu au faîte des honneurs.
Déjà jusqu'à mon coeur le venin parvenu Dans ce coeur expirant jette un froid inconnu , RAC. , Phèdre, V, 7
2Il se dit d'une personne obscure qui a fait une grande fortune.
Le peuple élève au ciel ta valeur, ta vertu ; Mais tu n'es pour ces grands qu'un soldat parvenu , DUCIS , Othello, II, 7 Substantivement.
Cette envie secrète et basse que trop souvent la noblesse orgueilleuse et pauvre porte au bonheur d'un parvenu , GENLIS , Théât d'éduc. le Vrai sage, II, 5