PARVENIR

Prononciation : par-ve-nir
Nature : v. n.

1Venir jusqu'au terme qu'on s'est proposé. Il ne put jamais parvenir au haut de la montagne. 2Il se dit des choses qui arrivent à destination. J'espère que ma lettre parviendra jusqu'à lui. Fig.
Ici même et du fond de cette auguste enceinte D'affreux gémissements vers moi sont parvenus , VOLT. , Sémiram. I, 3
3Fig. Atteindre quelque terme présenté comme un but auquel on arrive. Parvenir à un grand âge.
Vous avez acquis une parfaite beauté, et vous êtes parvenue jusqu'à être reine , SACI , Bible, Ézéchiel, XVI, 13
Enfin je suis parvenue au divin banquet , BOSSUET , Anne de Gonz.
L'avantage de ce gouvernement était que les citoyens s'affectionnaient d'autant plus à leur pays, qu'il se conduisait en commun et qu'ils pouvaient tous parvenir aux honneurs , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. IX, p. 254, dans POUGENS
La morale a aussi sa chimère : c'est le désintéressement, la parfaite amitié ; on n'y parviendra jamais, mais il est bon que l'on prétende y parvenir : du moins en le prétendant on parvient à beaucoup d'autres vertus, ou à des actions dignes de louange et d'estime , FONTEN. , Dial. 2e, Morts anc. mod.
Notre caractère est de nous perfectionner, et celui des Chinois est jusqu'à présent de rester où ils sont parvenus , VOLT. , Moeurs, 155
L'histoire du règne de Louis XV commence presque à la naissance de ce prince né le 15 février 1710 ; il parvint à la couronne le 1er septembre 1715, à l'âge de cinq ans et demi , DUCLOS , Oeuv. t. v. 1
On parvient bientôt à aimer ce qu'on fait, quand on ne fait que ce qui est bien , J. J. ROUSS. , Lett. à M. B. Corresp. t. II, p. 203, dans POUGENS
4Absolument. S'élever en dignité, faire fortune.
Ces artifices que les ambitieux appellent le secret de parvenir , FLÉCH. , Duc de Mont.
Il faut savoir écrire, compter, faire des chiffres ; il n'y a que ce moyen-là pour parvenir , DANCOURT , les Agioteurs, I, 1
Il aurait pu parvenir s'il avait su se vaincre , MASS. , Carême, Enf. prod.
Les intrigues qui font parvenir sont comptées parmi les secrets d'une profonde sagesse , MASS. , Carême, Salut.
XIe s.
Li emperere en Roncevals parvient , Ch. de Rol. CLXXIII
Dessous deux arbres parvenus est li reis , ib. CCII
Mais par les tribulations.... Parvendreit à si grant honur, Que.... , BENOIT , II, 7864
Et por ce ke pluisor lo desirent, et nekedent [néanmoins] ne parvinent mie de ci ke à la haltece de celle perfection , Job, p. 465
Seignor, à itiel fin parviennent Cil qui à Dame-Deu se tiennent , Grégoire le Grand, p. 116
XIIIe s.
Aigue qui keurt [eau qui court] de leu en autre tant que à nient parvient , Psautier, f° 68
XVIe s.
Il empescha tousjours, le plus qu'il peut, de parvenir les enfants de Cimon , AMYOT , Péric. 58
Wallon, parvini ; provenç. et esp. pervenir ; ital. pervenire ; du lat. pervenire, de per, par, et venire, venir.