PARTOUT

Prononciation : par-tou ; le t se lie : par-tou-t où il est
Nature : adv.

1En tout lieu.
Du peuple, qui partout fait sonner ses louanges , CORN. , Cid, IV, 1
Que les Romains, pressés de l'un à l'autre bout, Doutent où vous serez et vous trouvent partout , RAC. , Mithr. III, 1
Je l'évite partout [un songe], partout il me poursuit , RAC. , Ath. II, 5
La flèche qui l'a percée [la biche] dans le flanc la suit partout ; elle porte partout avec elle le fer meurtrier , FÉN. , Tél. IV
Il y a partout des gens qui ont plus d'enthousiasme que d'esprit , VOLT. , Dict. phil. Climat.
Il a partout affaire, il a partout accès , DELILLE , Convers. II Dans tous les endroits d'un livre.
Partout il fait paraître beaucoup de richesses et d'abondance géométrique , FONTEN. , Viviani.
Familièrement. Se fourrer partout, fourrer son nez partout, s'introduire dans les maisons, s'ingérer dans les affaires. Partout ailleurs, en tout autre lieu.
Venez, partout ailleurs on pourrait nous entendre , RAC. , Esth. II, 1
On battit deux fois les Suédois dans ces quartiers auprès de Derpt, tandis qu'ils étaient victorieux partout ailleurs , VOLT. , Russie, I, 12
Partout où, en quelque lieu que ce puisse être.
Partout où se pouvait étendre le pouvoir de M. de Montausier, l'oppression et l'injustice n'étaient pas libres , FLÉCH. , Duc de Mont.
Partout où je trouverai des hommes, je me choisirai des amis , MONTESQ. , Lett. pers. 67
2Au domino, six partout, as partout, le six, l'as se trouve aux deux extrémités du jeu. Substantivement. Faire un partout. 3De partout, de tous côtés.
Vous m'avez écrit de partout ; j'ai admiré votre bonté , SÉV. , 18 fév. 1671
Voilà une pluie traîtresse.... qui, sans se faire craindre, se met d'abord à nous noyer, mais noyer à faire couler l'eau de partout nos habits , SÉV. , 23 août, 1671
Voilà des lettres de partout et pas une qui m'intéresse , Mme RICCOBONI , Fanny Buttler, t. I, p. 99, dans POUGENS
Quand il faut traiter des sujets qui blessent de partout , STAËL , Delphine, IV, 23
Voilà que de partout, des eaux, des monts, des bois... , V. HUGO , Odes et ballades, la Ronde du sabbat On ne saurait être partout, on ne saurait être en deux endroits à la fois, vaquer à deux affaires en même temps.
Tout partout est une locution ancienne dont le peuple se sert encore, mais qui est tombée en désuétude dans la langue littéraire. XIIe s.
Demain iront partot no brief qui sont escrit , Sax. XXIV
En sun servise esteit nuit et jur aprestez, Pur ço ert il par tut durement renumez , Th. le mart. 55
Va e fai ço que tei plarrad [plaira], e jo partut te siwerai [suivrai] , Rois, p. 46
XIIIe s.
Tant [elle] fist que mortelment partout se fist haïr , Berte, LXIII
Tout partout [elle] le prenoit où le pooit avoir , ib. LXV
Là ne poons nos riens creuser, Que de partot verrons venir Toz ceus qui nos vodront malfere , Ren. 2291
Qui en mains leus son cuer depart, Par tout en a petite part , la Rose, 2256
XVIe s.
En tout et partout , MONT. , I, 28
Par, et tout.