PARTIAIRE

Prononciation : par-si-ê-r'
Nature : adj.

Terme de jurisprudence. Colon partiaire, cultivateur qui rend au propriétaire une partie des produits de sa ferme ; cette partie est souvent de la moitié, d'où l'on a fait le terme métayer.
Les fermiers et les colons partiaires peuvent être contraints par corps, faute par eux de représenter, à la fin du bail, le cheptel de bétail, les semences et les instruments aratoires qui leur ont été confiés , Code Nap. art. 2062
XVIe s.
Les habitans de chacune juridiction peuvent tenir et prendre bestail estrange en compagnie partiaire, pourveu qu'elle soit vraye et non feinte , Coust. gén. t. II, p. 687
Lat. partiarius, de pars, partie (voy. PART 2).