PARNASSE

Prononciation : par-na-s'
Nature : s. m.

1Montagne de la Phocide consacrée à Apollon et aux Muses. 2Fig. Le Parnasse, la poésie.
Mais je ne me crois pas si chéri du Parnasse, Que de savoir encor toutes ces fictions , LA FONT. , Fabl. II, 1
Lui-même il s'applaudit, et d'un esprit tranquille Prend le pas au Parnasse au-dessus de Virgile , BOILEAU , Sat. IV
Phébus a-t-il pour vous aplani le Parnasse ? , BOILEAU , ib. IX Le Parnasse français, la poésie française. Les nourrissons du Parnasse, les poëtes. Monter sur le Parnasse, s'adonner à la poésie. Monter sur le sommet du Parnasse, faire de grands efforts poétiques.
Non, non, sur ce sujet pour rimer avec grâce, Il ne faut point monter au sommet du Parnasse , BOILEAU , Sat. I
3Se dit quelquefois d'un recueil de vers. Parnasse français. Il se dit aussi d'un dictionnaire poétique, à l'usage des colléges, appelé d'ordinaire Gradus ad Parnassum, ou, simplement, Gradus. Lat. Parnassus.