PARLERIE

Prononciation : par-le-rie
Nature : s. f.

Terme familier. Babil fatigant.
De tous deux l'éloquence extrême, En ce siècle où l'on parle tant, Eût rendu leur nom éclatant En matière de parlerie , SCARR. , Virg. VIII
XIIIe s.
Deus mots de ma parlerie , Poés. franç. mss. av. 1300, t. II, p. 822, dans LACURNE
XVIe s.
Francisque Taverna, ambassadeur du duc de Milan, homme très fameux en science de parlerie , MONT. , I, 38
Ils ont voulu tirer gloire des caquets et de la parlerie, jusques à y employer les lettres privées escriptes à leurs amis , MONT. , I, 287
Parler ; prov. parlaria ; espagn. parleria.