PARLAGE

Prononciation : par-la-j'
Nature : s. m.

1Bavardage, paroles inutiles.
À quoi bon tout ce parlage ? Vous ne pensiez donc qu'à quelques dissensions parlementaires ; là comme ailleurs ce n'est souvent que du parlage qui n'a guère d'autre importance.... , MIRABEAU , Collection, t. I, p. 339
2Discours apprêtés que l'on tient dans le dessein de tromper. Se laisser surprendre au parlage d'un fourbe. Parler.