PARIEUR

Prononciation : pa-ri-eur
Nature : s. m.

Celui qui parie.
Gageons un peu quel sera le meilleur, Pour ce jourd'hui, de mon gîte ou du vôtre.... Le parieur ayant changé de voix : Ça, descendez, dit-il, mon gentilhomme , LA FONT. , Orais.
Tout le monde dit la guerre, et d'Hacqueville mande qu'il y a encore des parieurs pour la paix , SÉV. , 165 Fig. Cela ne vaut rien pour les parieurs, se dit d'une chose qui doit faire craindre un résultat fâcheux à l'une des parties intéressées dans l'affaire.
Angélique : Mais c'est une gageure, je pense. - Frontin : Elle ne vaudra rien pour les parieurs , DANCOURT , Bourg à la mode, III, 6
Parier.