PARESSEUSEMENT

Prononciation : pa-rè-seû-ze-man
Nature : adv.

Avec paresse.
Les grands s'endormaient paresseusement dans leurs lits, qu'ils avaient été ravis de retrouver , RETZ , II, 99
Il me semble, ma très chère, que vous devez m'en aimer mieux, quand vous êtes couchée bien paresseusement ; c'est là ma fantaisie , SÉV. , 446
XIIIe s.
Il assailloient lentement et pereceusement , H. DE VALENC. , XXXIV
XIVe s.
Il vivent pareceusement, et sont remis et negligens, et se efforcent trop peu de bien faire et ouvrer , ORESME , Eth. 73
XVe s.
Faictes vous servir grandement, Et servez paresceusement , E. DESCH. , Poésies mss. f° 408
Paresseuse, et le suffixe ment ; prov. paresosament ; cat. peresosamente ; espag. perezosamente. PARESSEUSEMENT. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
[Les pensées] ki, kant eles vont alsi com par l'us perezousement , li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 348