PARCOURIR

Prononciation : par-kou-rir
Nature : v. a.

1Aller d'un bout à l'autre d'un lieu, y courir çà et là. Parcourir la ville.
Il parcourait sans cesse son vaste empire, portant la main partout où il allait tomber , MONTESQ. , Esp. XXXI, 18
Les Français et surtout Raimond de Toulouse se trouvèrent partout [en chemin pour la première croisade] sur le même terrain que les Gaulois méridionaux avaient parcouru treize cents ans auparavant , VOLT. , Moeurs, 54
J'ai parcouru la moitié de la terre, et je n'y ai vu que des folies, des malheurs et des crimes , VOLT. , Dial. XXIX, 1 Par extension.
Leur appétit fougueux, par l'objet excité, Parcourt tous les recoins d'un monstrueux pâté , BOILEAU , Lutr. V
Fig.
Tout mon regret, mon frère, Est d'avoir parcouru ma fatale carrière , VOLT. , Scythes, I, 3
2Il se dit aussi des choses qui font un trajet.
Il est constant que nous ne saurions juger de la grandeur du mouvement d'un corps que par la longueur de l'espace que ce même corps a parcouru , MALEBR. , Rech. vér. I, 8
Le Nil parcourt du midi au nord toute la longueur du pays, dans l'espace de deux cents lieues , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvr. t, 1, p. 10, dans POUGENS
Un mobile parcourt une diagonale, lorsqu'il est mû par deux forces dont les directions font un angle , CONDIL. , Art de rais. III, 2
Il en est [des masques de théâtre] qui ouvrent une bouche énorme et revêtue intérieurement de lames d'airain ou de tout autre corps sonore, afin que la voix y prenne assez de force et d'éclat pour parcourir la vaste enceinte des gradins où sont assis les spectateurs , BARTHÉL. , Anarch. ch. 70 Par extension, être étendu le long.
Et de ce beau tissu brodé par son amante, L'or flexible parcourt la trame éblouissante , DELILLE , Én. IV
Fig.
Le changement parcourt ce théâtre mobile [la terre] ; Strabon méconnaîtrait le globe de Danville , DELILLE. , Trois règnes, IV
Mille doux souvenirs parcourent ce rivage , DELILLE. , Én. III
3Terme de marine. Parcourir les coutures d'un navire, passer sur tous les joints avec le ciseau, afin de s'assurer qu'ils sont en bon état. 4Examiner rapidement du regard.
D'abord je la parcours des pieds jusqu'à la tête , HAUTEROCHE , Bourg. de qual. II, 2
J'ai parcouru des yeux la cour, Rome et l'empire , RAC. , Brit. II, 3
De colline en colline en vain portant ma vue..., Je parcours tous les points de l'immense étendue , LAMART. , Méd. I, 1
5Lire d'une façon rapide.
Aussi n'ai-je point parcouru les livres sacrés, pour y trouver quelque texte que je puisse appliquer à cette princesse ; j'ai pris sans étude et sans choix ces premières paroles que me présente l'Ecclésiaste.... , BOSSUET , Duch. d'Orl.
J'avais lu la lettre de M. de Rheims, ou plutôt parcouru, car ces matières-là m'ennuient fort , MAINTENON , Lett. à Mme de Caylus, 8 janv. 1717
Afin que le public ne fût point obligé de parcourir ce qui était ancien pour passer à ce qu'il y avait de nouveau , LA BRUY. , Caract. préf.
Des gens lisent toutes les histoires et ignorent l'histoire, ils parcourent tous les livres et ne profitent d'aucun , LA BRUY. , XIII
6Fig. Passer en revue.
[M. d'Autun, dans son oraison funèbre de Mme de Longueville] parcourant toute la vie de cette princesse avec une adresse incroyable, passant tous les endroits délicats , SÉV. , 12 avr. 1680 Examiner rapidement des yeux de l'esprit.
Quand l'on parcourt, sans la prévention de son pays, toutes les formes de gouvernement, l'on ne sait à laquelle se tenir ; il y a dans toutes le moins bon et le moins mauvais , LA BRUY. , X.
Parcourons les différents âges de la vie, et conduisons-le [l'homme] à cet instant.... , BUFF. , Hist. anim. ch. X
7Se parcourir, v. réfl. Être parcouru, lu rapidement. Cela se parcourt, mais ne se lit pas. XVIe s.
Peuvent faire mener leur bestail es lieux de vaine pasture, et regulierement, par droit de parcourir, y faire champager et pasturer leurs bestes , Nouv. coust. gén. t. II, p. 1095
Si prendre des livres estoit les apprendre, et si les veoir estoit les regarder, et les parcourir, les saisir, j'aurois tort de me faire du tout si ignorant que je dis , MONT. , IV, 137
Par, et courir, pour répondre au latin percurrere.