PARAPLUIE

Prononciation : pa-ra-pluie
Nature : s. m.

1Petit pavillon portatif qui sert à garantir de la pluie.
Le temps s'est remis au beau ; il n'y a rien de si sot qu'un homme avec un parapluie quand il ne pleut pas , PICARD , Provinc. à Paris, I, 8
2Terme de fondeur. Planche qui garantit des éclaboussures. Parer, à, pluie ; génev. parepluie. PARAPLUIE. Ajoutez : 3Sorte d'abri établi à la montée d'un tramway.
Les plates-formes d'en bas seront surmontées d'un abri dit parapluie pour préserver le conducteur et les voyageurs [sur le tramway de l'Arc-de-Triomphe de l'Étoile à Suresnes] , Journ. offic. 1er sept. 1874, p. 6314, 3e col.
4Dans les mines, engin qui sert à la descente et à la remonte.
Ils [les ouvriers] se jetèrent pêle-mêle dans le parapluie, et, grâce à Dieu, la montée fut heureuse ; ils étaient sauvés , Journ. offic. 25 oct. 1869, p. 1388, 3e et 4e col.