PARALYTIQUE

Prononciation : pa-ra-li-ti-k'
Nature : adj.

Terme de médecine. Atteint de paralysie.
Mme Quintin est comme paralytique , SÉV. , 69
Rendre le mouvement au corps paralytique , BOILEAU , Épigr. XVIII
Si l'on doit regarder comme un homme vivant un vieillard paralytique de la moitié du corps , LESAGE , Estev. Gonzal. ch. 29 Substantivement. Un paralytique. Une paralytique.
Un paralytique auquel je ne fais aucun bien, et qui n'entend parler de moi que depuis hier, de moi dont la fortune a commencé par un paralytique , MAINTENON , Lett. au card. de Noailles, 12 déc. 1701
XIIIe s.
Il afoiblist le [la] vertu du cuer, et fait devenir l'oume paralitike , ALEBRANT , f° 10
D'un viel home qui estoit paraletique, qui fu gueri au tomble saint Loys , Miracles St Loys, p. 132
XVIe s.
Quand ces dits muscles sont paralytiques ou foibles.... , PARÉ , I, 15
Provenç. paralitic ; ital. parletico ; (voy. PARALYSIE). PARALYTIQUE. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Ceux-là doivent bien estre paralytiques de sens qui veulent attribuer... , Oeuvres de Ph. Marnix de Sainte-Aldegonde, Bruxelles, 1859, t. I, p. 310