parallelogramme

Prononciation : pa-ra-lé-lo-gra-m'
Nature : s. m.

1Terme de géométrie. Quadrilatère dont les côtés opposés sont égaux et parallèles. Le parallélogramme dont les angles sont droits est appelé rectangle ; le parallélogramme dont les angles ne sont pas droits se nomme parallélogramme obliquangle, ou, simplement, parallélogramme ; le parallélogramme dont les quatre côtés sont égaux, se nomme losange. Parallélogramme des forces, théorème de mécanique qui sert à trouver la résultante de deux ou de plusieurs forces concourantes en un même point. 2Terme de mécanique. Parallélogramme flexible ou articulé, mécanisme de Watt, pour conserver à la tige du piston la direction sensiblement verticale. Du grec, parallèle, et, décrire.