PAQUEBOT

Prononciation : pa-ke-bo ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pa-ke-bo-z excell
Nature : s. m.

1Anciennement, navire petit et rapide dont la mission était de porter les ordres, avis, plis ou paquets des amiraux, des commandants des ports, etc. 2Anciennement encore, petit bâtiment de mer, qui va et vient d'un pays à un autre, pour transporter des lettres et des passagers. Par extension, toute espèce de navire qui remplit cette fonction.
11 janvier 1686 : Le roi a nommé Bonrepos pour aller en Angleterre régler.... l'affaire de quelques gens de la religion, arrêtés dans le paquebot de Nieuport , DANGEAU , I, 280
Paquebots pour l'Amérique septentrionale , Arrêt du conseil d'État, 28 juin 1783
Le ministère avait pris enfin le parti d'expédier tous les deux mois de la Corogne un paquebot pour Buenos-Ayres , RAYNAL , Hist. phil. VIII, 12
3Aujourd'hui, bâtiments fort grands, à voiles ou à vapeur, qui portent les lettres, des passagers et des marchandises d'un pays à un autre et font l'office de messageries. Angl. packet-boat, de packet, paquet de dépêches (voy. PAQUET), et boat, bateau.