PAPILLE

Prononciation : pa-pi-ll', ll mouillées, et non pa-pi-ye
Nature : s. f.

1Petite saillie conique, généralement inclinée, formée, vers la surface de la peau ou des membranes muqueuses, par des ramifications nerveuses et vasculaires. Papille du nerf optique, légère saillie que forme le nerf optique à la face antérieure de la rétine, et qui est visible à l'ophthalmoscope. 2Terme de botanique. Petites éminences coniques, glandulaires ou non, que l'on rencontre sur divers organes des végétaux. XVIe s.
Les mammelles s'enflent et durcissent ; aussi leurs papilles et mammelons deviennent rougeastres , PARÉ , XVIII, 5
Lat. papilla, de même formation que papula (voy. PAPULE).