PAPALIN

Prononciation : pa-pa-lin
Nature : s. m.

1Soldat du pape. Monnaie des États du pape. Bossuet dit papalin pour partisan du pape, en faisant parler Luther :
Ces ânes de papalins ne savent pas qu'ils sont des ânes , BOSS. , Variat. I
2Adj. Papalin, papaline, qui appartient au pape (avec une idée de dénigrement ; en bonne part, on dit papal).
Pour la dispense du pape, j'en suis bien guéri, aussi bien que de toutes les autres fanfreluches romaines et papalines , GUI PATIN , Lett. t. II, p. 41
PAPALIN. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Et suffira de faire marcher les vostres, quand les papalins seront prests d'entrer au duché de Milan , BASSOMPIERRE , Ambassade en Suisse, t. II, p. 119