PANTELANT, ANTE

Prononciation : pan-te-lan, lan-t'
Nature : adj.

1Qui pantelle.
Vieillard pantelant , SEGRAIS , Géorg. II, 23
Le visage enflammé, l'estomac pantelant , J. J. ROUSS. , Hél. II, 23 Par analogie.
C'est un coeur pantelant que vous ferez saigner , TH. CORN. , Geôlier de soi-même, III, 6
Mon coeur tout pantelant comme un cerf aux abois.... , REGNARD , le Bal, VIII
Fig.
Sous un ciel pantelant, et comme lassé des tempêtes de la veille , CHATEAUBR. , Mém. t. VI, p. 107
2Chair pantelante, la chair palpitante d'un animal récemment tué.
Comment peut-il [l'homme se nourrissant de chair] supporter l'aspect des chairs partelantes ? , J. J. ROUSS. , Ém. II